Troubles neurologiques et osteopathie

Le réseau de fibres nerveuses couvre l’ensemble du corps jusqu’à la «dernière cellule»  Alors une douleur sur le trajet d’un nerf peut concerner à peu près n’importe quelle partie du corps.  On appelle ces malaises «névrites» ou «névralgies», etc.  Et on les nomme souvent en fonction du nerf concerné, comme par exemple «sciatalgie» ou «brachialgie» lorsque la douleur (algie) concerne le nerf sciatique ou le plexus brachial.

Causes

osteopathe-longueuil-nevralgie-sciatique-arnold

À l’origine de ces douleurs il y a habituellement une irritation ou un pincement sur la racine d’un nerf ou le long de son trajet.  À l’occasion une infection virale ou un fort choc en est la cause.  Certaines névralgies sont plus fréquentes que d’autres.

Territoire

On pense notamment aux:

  • Sciatalgies, ressenties dans la fesse et derrière la jambe, parfois jusqu’au pied
  • Cruralgie:  Touche la région devant la jambe, de l’aine jusqu’au genou
  • Névralgie faciale:  Douleur intense au niveau de la face, en rapport avec le nerf trijumeau
  • Névralgie intercostale:  Concernant un nerf intercostal, parfois plusieurs
  • Syndrome canalaire (tunnel carpien):  Dans l’avant bras, poignet, main.  Parfois nuit et jour.
  • Névralgie cervico-brachiale:  Pouvant s’étendre de l’épaule et cou jusqu’à la main
  • Névralgie d’Arnold:  Qui entraîne de vives douleurs du cou et de la tête, surtout à l’arrière.

Ce genre de douleur est souvent décrite par le patient comme un élancement, une brûlure, des fourmillements, des engourdissements, picotements, ou impressions de décharges électriques.

Travail de l’ostéopathe

Invariablement le but du traitement de l’ostéopathe face ces névrites, ou névralgies, est de décompresser la racine nerveuse ou le nerf atteint, de réduire les contraintes mécaniques qui l’environnent et qui s’exercent dessus, de dissiper ses irritants et les pressions qu’il subit.

  • Tantôt cela impliquera des techniques de décompactions entre deux segments osseux par où passe le nerf.
  • Parfois il s’agira d’éliminer des contractures pathologiques dans une musculature crispé qui emprisonne un nerf.
  • D’autres fois la clé sera le relâchement de certaines membranes, fascias ou aponévroses que le nerf traverse ou accompagne, lorsqu’elles sont tendu au point d’affecter le nerf.
  • Dans certains cas une normalisation articulaire sera nécessaire, que ce soit au niveau vertébral ou ailleurs, lorsqu’un désordre articulaire provoque ou favorise une compression neurologique.

Type de remède

Le taux de succès des traitements ostéopathiques sur les différentes névrites et névralgies est très élevé.  Les névralgies d’Arnold, par exemple, qui trouvent peu de solutions auprès de la plupart des approches thérapeutiques, sont souvent très bien soulagés en ostéopathie.  Il en est de même pour les douleurs sciatiques ou les brachialgies.  Même lorsqu’une hernie discale relativement importante comprime la racine nerveuse.

Souvent il y a moyen de soulager ce type de problèmes sans médications.  Il y a des protocoles qui visent à faire taire les symptômes.  Et il y a des méthodes qui s’appliquent à soigner les causes.  C’est tout à l’avantage de l’organisme d’utiliser ces dernières.  Cela empêche que la complication ne s’aggravent.  Après tout; les symptômes sont le langage du corps.  Il ne suffit pas de le museler ou de leur faire la soude oreille!

Motricité et force

Un nerf a des fibres sensitives et des fibres motrices.  Les névrites et névralgies, dont nous venons de parler, sont l’expression de cas où les fibres sensitives sont concernés,  Lorsque les fibres motrices sont touchés, cela se manifeste par le manque de force, pied tombant, main tombante, déficit de contrôle sur un membre, etc.  Ces cas aussi bénéficieront d’un bon travail ostéopathique.

Parent Ostéopathe soulage depuis 20 ans des clients souffrant de névralgies diverses.  Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top